romania

J’adore Londres. Rome est un coup de foudre. Nice, c’est tous mes souvenirs d’enfance. Mais quand j’ai su qu’Accorhotels.com lançait un jeu concours pour les blogueurs sur les 5 bonnes raisons de découvrir une ville qu’on aime, j’ai tout de suite pensé à Bucarest. Pourtant on ne peut pas dire que ce soit une ville facile à aimer. Sans doute à cause de ses immeubles construits à la hâte sous l’époque communiste et qui aujourd’hui s’émiettent, des fils électriques qui s’enroulent par dizaines autour de poteaux hors d’âge… Et je vous vois bien là, derrière votre écran, à vous demander pourquoi je m’entête à vouloir faire découvrir Bucarest. Non je ne suis pas folle, j’ai même de bonnes raisons ! Vous verrez, une fois apprivoisée, vous ne voudrez plus la quitter.

1. Parce qu’elle était appelée le « Petit Paris des Balkans »

Vieux bucarest
© Mariosp – Flickr

Au début du 20e siècle, le rayonnement de la capitale française a beaucoup influencé en Roumanie, et à Bucarest, de nombreux immeubles ont été construits sur le modèle des immeubles haussmanniens. On y trouve même un Arc de Triomphe qui ressemble étrangement à celui de la place de l’Etoile. Et quelques quartiers comme celui de Lipscani – habité depuis le Moyen-Age – ont conservé le charme de cette époque : rues pavées, petits cafés, restaurants…

Mon coup de coeur : le « Caru’ cu Bere », véritable institution pour les amateurs de bière (et en Roumanie, il y en a à foison). Cette brasserie qui a ouvert ses portes en 1899 a traversé les siècles sans prendre une ride. Toutes les classes sociales s’y retrouvaient dans une ambiance à la parisienne, avec boiseries, banquettes confortables et petites lumières tamisées.  Et pour l’anecdote, le fondateur de l’établissement avait pour habitude d’offrir un repas par jour aux étudiants.

2. Parce que la vie nocturne est riche et variée !

A Bucarest, comme dans la plupart des pays de l’Est, la ville prend vie dès que se lève la nuit. Les bars, boîtes de nuit, pubs et clubs en tout genre permettent de prendre le pouls de la capitale d’une autre manière, moins traditionnelle celle-ci. Il vous faudra bien chercher, parfois vous perdre dans les rues du centre historique, pour découvrir les adresses les mieux cachées. C’est aussi ça Bucarest ! 🙂

Mon coup de coeur : Laptaria lui Enache, comprenez, la laiterie d’Enache. En fait de laiterie, c’est plutôt un bar en plein air sur le toit du Théâtre National où se retrouvent les jeunes et les étudiants. Prenez l’ascenseur jusqu’au dernier étage puis laissez-vous guider par la musique ! Sur place, vous pourrez au choix siroter simplement une boisson ou en profiter pour regarder un film en plein air – et c’est souvent qu’on assiste à des projections de films français.

3. Parce qu’on y a découvert un delta au milieu des immeubles

vacaresti-delta-bucuresti_4_864882e16b

Si les immeubles sont omniprésents dans la capitale, il ne faut pas oublier que Bucarest dispose de nombreux espaces verts et parcs municipaux, dont le plus ancien date de 1860 et s’étale sur 17 hectares dans le centre historique de la ville.

Mon coup de coeur : le delta de Vacaresti. C’était un projet de Ceausescu, encore un, qu’il n’a pas eu le temps de terminer. Il s’agit d’un immense espace qui devait servir de bassin de récupération d’eau en cas d’inondation de la capitale. Commencé en 1986, le projet a été stoppé net avec la révolution de 1989. Au fil des ans, se nourrissant de sources d’eau souterraines, l’endroit s’est transformé en un delta qui abrite désormais une faune et une flore d’exception avec notamment plus de 90 espèces d’oiseaux rares, mais aussi des renards, des loutres, etc.

4. Parce que l’activité culturelle y est intense

D’un point de vue culturel, entre les concerts, les expositions, les festivals (pour rappel, l’un des plus grands festivals de musique classique au monde, le Festival Enescu, s’y déroule tous les 2 ans), impossible de s’ennuyer à Bucarest.

Mon coup de coeur : la soirée Abduction Beamz. Tous les ans se déroule cet évènement un peu particulier, à l’écart de tout, dans la forêt de Balotesti aux portes de Bucarest. Au programme jusqu’à l’aube : musique électro et animations laser au beau milieu de la forêt. En plus, c’est gratuit.

5. Parce que c’est le meilleur rapport dépaysement/distance depuis Paris

romania
© ovvi

Depuis Paris, j’ai beau chercher, je ne vois pas d’autre ville aussi dépaysante en Europe à seulement 3 heures de vol. Si vous voulez vous retrouver dans un autre univers, où les conducteurs de tramway descendent manivelle à la main pour orienter les rails, où l’on peut se garer à côté d’une charrette dans le parking d’un supermarché, bref, si vous voulez du dépaysement, je n’ai qu’une chose à dire : foncez à Bucarest.

8 thoughts on “5 bonnes raisons de découvrir Bucarest”

    1. Bonjour Virginie et merci beaucoup pour ton message ! Je ne connaissais pas ton blog non plus mais je viens d’y faire un tour et tu m’as convaincue d’aller visiter Troyes (les maisons colorées sont super jolies!). 🙂

    1. Oh merci c’est très gentiiiil !! 🙂
      Et y’a pas que Bucarest à voir, plein d’autres coins sont très sympas en Roumanie. Suffit d’avoir les bons plans ! Hésite pas si jamais vous partez dans le coin, je vous filerai quelques bons tuyaux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.