Quatrième étape de notre roadtrip aux US, après San Francisco, Yosemite (dont je vous parlerai dans un autre billet) et la ville fantôme de Bodie, la vallée de la Muerte (polyglottisme, quand tu nous tiens…) abrite le point le plus bas des Etats-Unis. Et accessoirement celui où a été enregistrée la température la plus élevé sur Terre : 56,7°C (soit, pour information, la température de cuisson idéale pour que les viandes gardent leur jutosité et tendreté).

Qui a allumé le sèche-cheveux ?

route vers la vallee de la mortLe trajet de Lee Vining et jusqu’à la vallée de la Mort se fait en quelques heures. Quelques heures durant lesquelles la température monte inexorablement, jusqu’à atteindre les 47°C. Et autant vous le dire , je ne suis pas faite pour les températures extrêmes. Alors oui, on avait mis la clim’ (on n’est pas complètement maboules non plus), mais à un certain point dans la vallée de la Mort, il est indiqué « Turn off AC ». Pour le bien du moteur. Et vaut mieux obéir. Evidemment, c’est pile quand tu commences à suinter « légèrement ». Agonie calorifique. A ce moment-là je me suis dit que foutu pour foutu, autant baisser les vitres. Helloooooo l’idée pourrie !! C’est comme si 20 sèches-cheveux s’étaient mis en route simultanément.

Donc petits conseils : prenez de l’eau, et hydratez-vous régulièrement. Casquette obligatoire. Crème solaire indispensable.

Points de vue incontournables de la vallée de la Mort

Mesquite Flat Sand Dunes >> *** 

mesquite sand dunes vallee de la mortAu nord de Furnace Creek se trouvent les Mesquite Flat Sand Dunes. Ici, poussés par les vents depuis les quatre coins du parc national, les grains de sable de la vallée de la Mort se réunissent et forment des dunes comme sorties du désert. Un très bel endroit à voir plutôt en fin de journée, quand les touristes s’y font un peu moins nombreux…

Zabriskie Point >> ***** 

zabriskie pointPour moi, c’est THE spot à ne pas louper. Allez-y en fin de journée, histoire de voir les jolies ombres se former et d’y admirer le coucher de soleil. Attention si vous y allez fin 2014 : des travaux d’aménagement sont prévus et le petit promontoire permettant d’admirer Zabriskie sera fermé. Dates précises des travaux encore inconnues, malheureusement. Update à venir.

zabriskie point

Dante’s View >> ****

dante's view vallee de la mortJ’ai vraiment pris conscience de la beauté du site après être rentrée en France. Pourquoi ? A cause des abeilles : plusieurs dizaines d’entre elles ont élu domicile à côté du point de vue qui permet d’admirer la vallée. Résultat, dès qu’on met un pied hors de la voiture, elles se collent à vous. Toujours rester zen, ne pas faire de geste brusque. Elles ne vous piqueront pas tant qu’elles ne se sentiront pas agressées. Mais j’avoue qu’on a écourté la visite : on a pris 2/3 photos, puis plié bagage.

Badwater Basin >> ****

badwater basin vallee de la mortLe voilà, le point le plus bas des Etats-Unis. 85,5 mètres en dessous du niveau de la mer. Cette étendue de sel est incontournable si vous êtes de passage dans la vallée de la Mort. Elle est appelée Badwater car figurez-vous qu’on y trouve des mares emplies d’eau non potable, « mauvaise » (en anglais bad water).

Artist’s Drive >> ****

artists driveArtist’s Drive, c’est une petite route en sens unique qui traverse des paysages lunaires, un peu irréels. Les virages serrés empêchent les bus touristiques d’y aller, ce qui permet de préserver un peu le cadre en limitant l’afflux de voyageurs. Une fois au point de vue « Artist Point », il est possible de descendre dans le mini-canyon. Attention, pensez à prendre votre bouteille d’eau avec vous.

vallee de la mort artist point

Infos pratiques

Durée de la visite  : une après-midi et une matinée suffisent. Visitez les sites en fin de journée ou en matinée.

Hôtel : Furnace Creek Ranch, situé idéalement près des principaux points d’intérêt.

Hydratation : prévoyez d’emporter 2 bouteilles d’eau d’1,5 litre par personne et par jour.

Essence : il existe une pompe à essence à côté du Furnace Creek Ranch. Evidemment c’est assez cher, mais ça peut dépanner si jamais vous avez oublié de faire le plein avant d’entrer dans la vallée de la Mort.

11 thoughts on “La vallée de la Mort, un bilan mi-figue mi-raisin”

    1. On aurait dû rouler comme ça dès le début. Moi c’est la différence de température entre l’habitacle, relativement frais, et l’extérieur, à 47 degrés, qui m’a tuée. Et aussi le fait que mon binôme, lui, ne transpirait même pas. Monde injuste.

    1. Ah ben on est au moins 2 !! 🙂 L’hiver ça doit être autre chose, moins de touristes, des températures plus agréables, et d’aussi jolies choses à voir… j’y retournerais bien là 😉

  1. J’y suis allée fin décembre l’année dernière. Les températures étaient juste bien ! Et je prie pour que les personnes qui me rendent visite en été ne me demandent pas d’aller visiter la Vallée de la Mort, parce qu’elles en ont toujours rêvée !

    1. Haha ah oui j’imagine que tu peux difficilement y couper. C’est un peu comme l’équivalent de la tour Eiffel pour un Parisien… L’hiver, la vallée de la Mort ça doit être tellement plus chouette n’empêche. Je pense que c’est le moment où tu peux vraiment profiter, faire quelques petites randos, rester plus de 10 minutes à l’air libre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.