C’est parti pour ce roadtrip mouture 2015 ! Aujourd’hui, petit billet sur la première étape du voyage : notre trajet de Denver à Moab…

J1 – Première soirée à Denver

Notre roadtrip commence sans retard ni bagage perdu. Tout l’inverse de l’an dernier… Merci qui ??? Merci Air Canadaaaaa 🙂 Il faut dire qu’avec 4 heures d’escale à Toronto, on avait peu de chances que nos bagages restent sur le carreau !

Arrivés à 19h et un brin fatigués par le voyage (Paris > Toronto Pearson > Denver), on décide de déposer nos valises à l’hôtel (le Baymont Inn and Suites) et de repartir à pied vadrouiller dans le coin pour trouver un restaurant. Etant proche de l’aéroport, le quartier n’a pas énormément de charme. On finit par trouver le Sporting News Grill, un resto plutôt correct (en réalité la Caesar’s Salad me paraît délicieuse en comparaison de la nourriture servie par Air Canada). Ensuite direction l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil.

J2 – De denver a moab

Le lendemain, la journée est relativement chargée avec un peu plus de 5 heures de route pour rejoindre Moab, via le Colorado National Monument et la Scenic 128. On commence par quelques courses au Walmart local, histoire de prendre de l’eau, quelques fruits. Enfin, vers 10h00, on démarre notre première véritable étape du roadtrip. Après 4 heures de route commencent à se dessiner les contours des canyons du Colorado National Monument. Cette petite visite sera aussi l’occasion d’acheter le Pass America the Beautiful qui nous permettra par la suite d’accéder à plein d’autres parcs nationaux.

Colorado National Monument : un peu d’histoire

En 1906, un certain John Otto (pas le batteur des Limp Bizkit hein) s’installe dans la région et tombe amoureux de l’endroit.

colorado national monument

J’ai découvert ces canyons, et ils sont pour moi le centre du monde. Je vais rester et promouvoir cet endroit car il devrait être inscrit comme parc national.

John Otto décide de s’installer seul dans ce qui va devenir le Colorado National Monument. Considéré par certains comme fou, il bénéficie tout de même du soutien de quelques habitants de Grand Junction (l’une des villes les plus proches). A coup de lettres, de pétitions et d’autres missives, ils espèrent atteindre les plus hautes sphères politiques afin de transformer cet espace en parc protégé. Pendant ce temps, John Otto ouvre des sentiers et des petites routes sinueuses dans le canyon pour en faciliter la visite aux aventuriers de passage. En 1911 enfin, le Colorado National Monument devient parc national.

colorado national monument

Pour en revenir à notre roadtrip, on a fait plusieurs points de vue en voiture et une petite randonnée : l’Alcove Trail (20 minutes/30 minutes), très facile, aménagée pour les fauteuils (excepté sur la dernière portion). Au milieu du trail on découvre un très joli point de vue en hauteur. Pour voir la carte du Colorado National Monument, cliquez ici.

J’ai adoré cet endroit qui nous a donné le ton de ce qu’on s’apprêtait à découvrir par la suite : d’autres canyons encore plus grands, d’autres roches encore plus rouges, avec Arches NP et Canyonlands NP.

Scenic 128 : un décor de cinéma

On a repris la route puis décidé de bifurquer vers la Scenic 128 pour terminer le trajet vers Moab. Depuis Denver, prenez cette route 128 au niveau de Cisco. S’il rallonge légèrement le voyage, l’ itinéraire est beaucoup plus sympa. On longe le fleuve Colorado, les falaises couleur ocre… On a l’impression de plonger dans un décor de film.

Scenic 128

Scenic 128

scenic 128 b

scenic 128 route denver moab

Moab, infos pratiques et conseils

Moab est une ville située entre les parcs d’Arches, de Canyonlands et de Deadhorse Point State Park. Autant dire qu’elle est l’étape incontournable pour les roadtrippers du coin.

* Les logements : il existe un sacré nombre d’hôtels et motels, petites chambres d’hôte, etc. On a choisi le Kokopelli Lodge, un petit hôtel sympa et pas cher (310 euros pour 4 nuits). Chambres confortables quoique petites. On a eu droit à la chambre avec jacuzzi – température difficilement réglable (!).

IMG_3471* Les restos : là encore on a plutôt un large choix. Pour le petit déj on a testé l’Eklekticafé, très cool, accueil et nourriture excellents. On a également mangé au Moab Diner, un classique, vraiment pas cher et plutôt bon, au Zax Restaurant, un cadre agréable et de très bonnes viandes, et enfin au Milt’s Stop & Eat (miam les burgers…).

L’anecdote du jour : Le Milt’s est le plus ancien resto d’Utah !

* Les laveries : les Moab Laundry Express sont au centre de la ville, pratiques mais plus chères que leur cousine SpeedQueen Laundromat au sud de la ville.

Allez, un bon dodo au Kokopelli Lodge et on remet ça demain avec Arches National Park !

7 thoughts on “De Denver à Moab : première étape de notre itinéraire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.