L’avant-dernière étape de notre séjour en Floride nous amène à Key West, la plus au Sud de toutes les îles des Keys. C’est aussi là que l’on trouve le point le plus au Sud des Etats-Unis continentaux. Le soleil, la chaleur, le rhum, les chats polydactyles d’Hemingway, le Sloppy Joe’s, les dauphins, les demeures cossues, les poules en liberté… : voilà pour vous résumer les Keys, un petit coin d’Amérique pas comme les autres.

Se rendre dans les Keys

Pour arriver à Key West, il faut emprunter l’Overseas Highway, une route mythique qui zigzague au milieu de l’océan, d’île en île. Key Largo, Marathon, Islamorada… : le chapelet n’en finit plus et les embouteillages peuvent être fréquents car c’est l’unique moyen d’accéder aux Keys en voiture. Mais dans un cadre pareil, on se plaint pas, même si on a ça dans le sang nous les Français. Et après 2 heures 30, la voilà qui se dessine. Key West, avec ses palmiers et cocotiers, toute proche de Cuba, habitée par les Espagnols et les Amérindiens au 18e siècle, est imprégnée des cultures hispanique et caribéenne. C’est un endroit complètement à part aux Etats-Unis.

Pourquoi aller à Key West ?

Pour découvrir une autre facette des Etats-Unis, une architecture différente du reste du pays. Pour prendre le soleil, pour savourer une cuisine fusion, pour déguster un rhum du pays. Pour rencontrer ses habitants, les « Conchs », du nom des coquillages que l’on trouve sur les plages et sur le drapeau officiel de Key West, surnommée la Conch Republic. Pour voir les dauphins, et éventuellement des baleines. Pour nager avec les tortues et les raies. Pour visiter la maison d’Hemingway et traîner ses savates sur Duval Street. Tout le monde le dit mais j’en rajoute une couche : n’allez pas à Key West pour la plage. Les plages ne sont pas les plus belles et il n’y en a d’ailleurs pas beaucoup. Vous risqueriez de regretter votre séjour ici pour de mauvaises raisons. Ne venez pas non plus pour la journée depuis Miami. Il faut absolument goûter à Key West la nuit (quand tous les chats d’Hemingway sont gris), sinon votre visite n’aura pas la même saveur.

Les trucs à voir à Key West

  • La maison d’Hemingway
  • Southernmost point
  • Duval Street, Mallory Square, le vieux centre quoi… et ses bars, le Sloppy Joe’s en premier !
  • La marina (réservez une sortie en mer impérativement !)
  • Le cimetière

Et puis se balader dans Key West sans but précis…

Photographier Souhternmost point de biais, car la queue d’une heure pour se prendre en photo devant, merci, mais non merci…

Découvrir les Kapok Trees, qui sont sacrés dans la culture Maya…

Visiter la maison d’Hemingway et voir des chats partout…

Je n’oublierai pas…

L’Overseas Highway. Les poules et les coqs qui se baladent en liberté dans la ville. Ma rencontre avec un banc de dauphins. Mon barbotage avec une raie. Le soleil et la chaleur. Les averses en scooter. L’ambiance dans les bars.

Key West côté pratique

Dormir…

Notre hôtel, l’Albury Court, est situé dans le vieux centre de Key West, proche des restaurants et des rues animées (à 10-15 minutes à pied de Duval) mais suffisamment loin de l’effervescence Key Westienne pour dormir au calme. On avait la chambre A29 qui donnait sur la petite piscine, parfaite !

Manger…

On a testé plusieurs restaurants, mais les meilleurs sont un peu excentrés de Duval Street (un peu attrape-touristes). On a particulièrement aimé le Bien, un resto Latino-caribéen pas cher du tout (à côté de l’hôtel). D’ailleurs j’ai faim rien qu’en y repensant… Un peu plus bas dans la rue, en direction de Duval, il y a le Eaton street Seafood market, qui n’est pas qu’un marché ! Ils proposent aussi des petits plats préparés à base de produits de la mer extrêmement frais.

Et puis le reste…

Les locations de scooter permettent de profiter tranquillement de Key West, cheveux au vent, grains de sable entre les dents… On en a eu pour environ 40 dollars la journée, au Moped Hospital.

Key West est très chère. C’est le prix à payer pour ce petit paradis. Dans le centre historique, ne comptez pas trouver un supermarché, mais plutôt des épiceries qui vendent les produits 3 fois plus cher qu’ailleurs. En parlant de sous, attention où vous vous garez, les pervenches version US rôdent et ne rigolent pas ! On en a eu pour 30 dollars d’amende parce que la voiture dépassait de quelques dizaines de centimètres en dehors de la place.

Voilà voilà… si vous y allez, profitez bien bande de veinards !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.