Entre Miami Beach et ses plages immenses, le Downtown et ses buildings gigantesques, Wynwood et ses fresques murales ultra-célèbres, il y en a des choses à voir mine de rien ! Non Miami ce n’est pas QUE le culte du corps avec des types bodybuildés qui en font des caisses au bord de l’océan, ce n’est pas QUE le temple de la frime avec ces voitures de luxe qui passent et repassent sur Ocean Drive, ce n’est pas QUE la silicone valley de l’East Coast avec ces filles faussement plantureuses qui passent et repassent elles aussi sur Ocean Drive… Même si c’est vrai, il y a de ça aussi.

Novembre 2016, je débarque à Miami après un roadtrip de 2 semaines à travers la Floride et la Géorgie. Je me rends compte que ça va faire plus d’un an que j’ai quitté cette ville et fini mon roadtrip, et je me mets seulement maintenant à l’écriture de cet article. C’est fort quand même non ? Peut-être qu’inconsciemment je me disais que le roadtrip n’était pas totalement terminé tant que je ne rédigeais pas cet ultime post ? Et c’est aussi souvent à partir de ce dernier article que démarre l’envie du prochain voyage…

Miami’s hot, who’s not?

3 jours dans cette ville gigantesque ne m’ont pas suffi à tout voir mais c’est un assez bon début. Donc si vous prévoyez d’y aller vous-mêmes, vous êtes au bon endroit. Pour vous résumer Miami en quelques mots : colorée, Art-déco, bling-bling, moderne, culturelle, bouillonnante, festive, artificielle, gigantesque.

Les incontournables de Miami

Je ne vais parler ici que des choses à faire à Miami et Miami Beach. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les Everglades et les Keys, qui sont à quelques heures de route, j’ai rédigé des articles dédiés – car ces coins-là méritent aussi qu’on s’y attarde, et pas que quelques heures.

A Miami Beach

Evidemment ne loupez pas les plages de South Beach, pour non seulement se dorer la pilule au soleil, mais aussi voir les fameuses cabanes sur pilotis des sauveteurs, et les musclors s’entraîner comme des fous sur les appareils installés dans le Lummus Park.

A ne pas manquer non plus, l’Art Deco Historic Distric avec ses hôtels construits dans les années 1930 pour la très grande majorité. C’est ici que j’ai logé, l’adresse de mon hôtel est en fin d’article. Le Wolfsonian Museum mérite le détour, pour une pause à la fraîche à quelques pas des plages, et voir quelques chefs d’oeuvre artistiques. Et que dire des boutiques de Collins Ave… : vous allez faire chauffer la CB ! Un peu plus au nord, Lincoln Road Mall avec pléthore de boutiques pour satisfaire aussi vos envies shopping.

Au sud de Miami Beach, il y a l’incontournable Ocean Drive pour siroter un verre, ou deux, ou trois, ou… et bouger son boule dans les clubs les plus courus, sur les sets de DJs ultra branchés et sur-sollicités. Et aussi être spectateur de la déferlante siliconnée et impeccablement brushée, qui envahit les rues dès la tombée de la nuit.

Attention instant culture : c’est sur Lincoln Road Mall qu’on a assisté à l’élection de Trump, sur écrans géants. Je me rappellerai toujours de l’ambiance lourde et pesante, alors que la ville est d’habitude connue pour être le temple de la légèreté ! A mesure que les résultats défilaient Etat par Etat, en faveur de Trump, le silence se faisait de plus en plus pesant. Assez surréaliste. Certains se prenaient dans les bras pour se réconforter mutuellement.

A Miami

Le quartier de Wynwood est incontestablement l’endroit à visiter si vous vous aventurez en dehors de Miami Beach. C’est ici que vous verrez les plus belles oeuvres d’art urbaines. Vous trouverez sur ce site une liste des fresques et peintures incontournables de Wynwood, et sur le Huff Post américain, la carte des fresques murales de Wynwood.

 

Le quartier du downtown est aussi à voir : c’est un quartier d’affaires (le plus important de Floride) qu’on peut traverser à l’aide du Metromover, un monorail aérien gratuit. C’est plutôt fun car il passe vraiment à quelques mètres des buildings et parfois même traverse les tours. Pour la carte du Metromover du Miami, c’est par ici.

La différence entre Miami et Miami Beach

Attention côté logement à Miami, si vous voulez vivre dans le cadre vendu sur les cartes postales et dans les reportages, prenez un hôtel à Miami Beach. Certes c’est un peu plus cher, mais pour vos déplacements ce sera bien plus pratique : les plages et les principaux points d’intérêt s’y trouvent, et à pied (ou en louant un vélo), tout est faisable rapidement. Il vaut mieux trouver un hôtel à South Beach qu’à North Beach, mais niveau budget c’est pas la même histoire non plus… Donc faites selon vos moyens. Pour information, Miami (quartiers down  town et Wynwood) est située de l’autre côté d’un pont qu’il faudra emprunter en voiture pour rejoindre Miami Beach et du coup, bonjour les embouteillages…

Notre logement, The Hotel of South Beach

Bien situé et plutôt correct niveau prix, l’hôtel dispose de sa piscine sur le toit, et une vue assez sympa sur l’océan. Il y a des parkings à proximité avec tarif préférentiel pour les hôtes donc plutôt pas mal ça aussi. Je n’ai pas testé la nourriture, il faut dire qu’il y a

beaucoup de petits restos à côté… Pour tous les détails, vous pouvez aller sur le site de l’hôtel 🙂

Bon voyage, petits veinards !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.